lundi 20 octobre 2014

Collaboration avec Anne-Emmanuelle Fournier

Nous sommes fiers d'annoncer que l'auteure Anne-Emmanuelle Fournier (Unseelie) a mis à contribution sa belle plume pour le deuxième album d'Elyose le temps de deux chansons :


Plus qu'humain est un texte très inspiré du concept de "honte prométhéenne", forgé par un philosophe allemand qui a écrit un livre intitulé L'obsolescence de l'homme à la fin des années cinquante : c'est l'idée que l'humain, qui développait jusqu'ici la technique pour acquérir une toute-puissance sur le monde et la nature est désormais entré dans une nouvelle phase, où il se sent humilié par sa propre technologie, car il se rend compte qu'il ne sera jamais aussi parfait et performant qu'elle. En outre, l'écart va aller en se creusant car la technique continue à se perfectionner à toute vitesse d'une manière toujours plus autonome, tandis que le rythme de l'évolution humaine est lent, comme celui de toute espèce, et que l'être humain reste par définition un être vulnérable et imparfait.
Günther Anders montre qu'il y a là une vraie souffrance pour l'homme moderne, qui accepte de moins en moins ses propres limites (en particulier dans une société où la performance est devenue la valeur centrale) et finit par souhaiter devenir une machine dont il envie la perfection sans faille. D'où le titre Plus qu'humain en référence au mouvement transhumaniste, qui fantasme justement sur l'avènement d'un post-humain débarrassé de toutes les faiblesses humaines, y compris la vieillesse et la mort, grâce entre autres aux biotechnologies.

Chronocide est sur le thème de l'accélération propre à la modernité, la "tyrannie de l'immédiateté", la course pour remplir nos vies en ne laissant aucun vide, aucune place à l'oisiveté et à l'ennui (dont on a perdu tout le sens positif), et la détresse qui peut découler de cette véritable violence infligée à nos rythmes naturels intérieurs.

Justine : "Anne-Emmanuelle est une auteure de rêve pour les compositeurs-interprètes, son travail est aussi pertinent dans la forme que dans le fond, elle respecte les contraintes techniques d'un schéma prosodique hyper précis et écrit sur des thématiques très en prise avec la post-modernité/la technologie, en totale adéquation avec notre metal electro/indus. Au début ça m'a laissée sans voix ! Pas trop longtemps heureusement... Et ça aura aussi permis de la diversité dans les textes, écrits jusqu'à maintenant majoritairement par Pat Kzu dont la patte est différente."

Retrouvez Anne-Emmanuelle l'auteure ici et

et également Anne-Emmanuelle la chanteuse sur  Facebook - Twitter - Youtube - Itunes

Aucun commentaire:

Publier un commentaire